Le risque des taux d’intérêt négatifs

Avec la politique de la Banque Centrale Européenne, les taux d’intérêt sont aujourd’hui à un plus bas historique. C’est ce qui explique qu’aujourd’hui les placements dits sans risque ne rapportent presque plus rien. Dans un environnement où l’inflation demeure très basse, cette situation est pour les épargnants pénalisante, mais pas catastrophique.

Il est très difficile de dire quand, mais il est inévitable que l’inflation remonte dans les années à venir. En l’absence de remontée des taux d’intérêt, les épargnants pourraient donc connaître des taux d’intérêt réels négatifs, donc une perte de pouvoir d’achat.

Comment se protéger, voire bénéficier de cette situation ?

En s’endettant pour investir !

En empruntant à taux fixe sur une durée longue (10 à 15 ans), l’investisseur bénéficiera de taux crédit aujourd’hui proches de 1%. Avec les capitaux empruntés, il pourra investir dans des biens immobiliers en direct ou à travers des parts de Sociétés Civiles de Placement Immobilier (SCPI), dont le rendement est historiquement supérieur à 4%.

Gagnant en l’absence d’inflation grâce à la différence entre le taux de son emprunt et les loyers distribués par les SCPI, l’investisseur le restera en cas de retour de l’inflation compte tenu des clauses d’indexation des loyers prévues par les baux locatifs.

Une excellente façon de préparer votre retraite !