Le dispositif Girardin industriel

Vous recherchez le meilleur moyen de réduire vos impôts ? Le gouvernement a mis en place de nombreuses façons d’alléger le montant de vos impôts, dont deux, le Girardin Immobilier et le Girardin Industriel, ont pour objectif de financer le développement économique des DOM-COM. Nous nous intéresserons ici au Girardin Industriel, qui permet de bénéficier d’une réduction d’impôt supérieure au montant investi.

Mais comment fonctionne le Girardin Industriel ? Quels sont ses avantages ? Et quels risques encourent les investisseurs ?

Le Girardin Industriel, comment ça marche ?

Le Girardin Industriel est un dispositif de défiscalisation qui a pour objectif principal de soutenir les activités industrielles des entreprises situées dans les DOM COM (Départements d’Outre-Mer et Collectivités d’Outre-Mer). Ces entreprises ont besoin d’acquérir des biens industriels neufs, mais du fait de leur éloignement géographique, elles sont confrontées à des difficultés : surcoûts liés au transport, accès difficile au crédit bancaire… Et pour les aider à financer l’acquisition, à moindre coût, par exemple d’une machine industrielle, le dispositif Girardin Industriel entre en jeu.

Les particuliers qui veulent investir dans le Girardin Industriel doivent déposer un apport financier à fonds perdus dans une société (Société en Nom Collectif, SARL, Société anonyme Simplifiée). Cette dernière achète ensuite le matériel qui doit être donné en location à l’entreprise située dans les DOM COM pendant 5 ans. Au terme de ce délai, le matériel est vendu au locataire pour une somme symbolique. En contrepartie, l’investisseur bénéficie d’une réduction d’impôts l’année de sa souscription. Si elle dépasse l’impôt à payer cette année-là, l’excédent est reportable sur les 4 années suivantes.

Le dispositif Girardin Industriel s’adresse à tous les contribuables soumis à l’impôt sur le revenu et qui veulent réduire son montant. Toutefois, pour être éligible à ce dispositif, vous devez acquitter d’un impôt de 3 000 € minimum.

Quels sont les DOM (Départements d’outre-mer) et COM (Collectivités d’outre-mer) éligibles aux Girardin Industriel ?

Le dispositif Girardin Industriel peut intervenir dans les DOM :

  • La Réunion,
  • Guyane,
  • Martinique,
  • Guadeloupe
  • Mayotte.

Et les COM éligibles :

  • Nouvelle-Calédonie,
  • Polynésie française,
  • Saint-Martin,
  • Saint-Pierre-et-Miquelon,
  • Wallis-et-Futuna,
  • Terres australes et antarctiques françaises (TAAF).

Quels sont les avantages du Girardin Industriel ?

Le Girardin Industriel fait partie des dispositifs de défiscalisation les plus puissants. Ses principaux avantages sont les suivants :

  • Il octroie une réduction d’impôt importante bien supérieure que le montant investi. Elle peut représenter 110 à 120% de l’investissement, soit 10% à 20% de gain. Cependant, elle ne doit pas excéder le plafond de défiscalisation qui est de 18 000 € pour les investissements outre-mer ;
  • Si le montant de la réduction est supérieur à votre impôt annuel, le reste est reporté pour l’année suivante ;
  • Il est accessible à tous les contribuables acquittant un impôt sur le revenu supérieur à 3 000 € ;
  • Il permet de bénéficier d’une réduction d’impôt l’année même où l’investissement est réalisé ;
  • L’investissement peut être renouvelé chaque année ;
  • L’investissement est profitable pour les entreprises d’outre-mer qui acquièrent les matériels à un prix inférieur à la valeur normale.

Exemple d’investissement en Girardin Industriel

Ci-dessous un exemple calcul de la réduction d’impôt en Girardin Industriel.

Monsieur X investit en année 2019 dans un Girardin Industriel. Le montant de l’investissement est de 10 000 € avec un rendement de 20%. Il va donc bénéficier l’année de son investissement d’une réduction d’impôt de : 10 000 € x 1,20 = 12 000 €.

L’année 2020, Monsieur X déclarera ses revenus de l’année 2018, qui donne un montant d’impôt de 15 000 €. Il devra également déclarer le montant de la réduction d’impôts Girardin Industriel de 12 000 €. L’impôt que Monsieur X devra payer sera donc réduit à : 15 000 € – 12 000 € = 3 000 €.

Pour un investissement de 10 000 €, Monsieur X bénéficie d’une réduction de 12 000 €, soit un gain de 2 000 €. Ce taux de rendement varie d’un dossier de Girardin Industriel à un autre.

Quels sont les inconvénients du Girardin Industriel ?

Le mécanisme du Girardin Industriel revient à faire une avance de trésorerie, comme si vous payiez à l’avance votre impôt de l’année N+1.

Vous ne profitez des bénéfices de l’investissement que la première année. Or, vous êtes engagé en tant qu’associé pendant une durée de 5 ans. Cependant, au cours de ces 5 années, vous n’aurez aucune démarche administrative à faire : elles sont assurées par la société qui a structuré votre opération. Le structureur vous donne également toutes les informations nécessaires pour inscrire l’opération sur votre déclaration de revenus.

Il peut arriver que l’entreprise située dans les DOM TOM fasse faillite avant les 5 années de location. Dans ce cas, le structureur s’organise pour louer le matériel que vous avez financé à une autre société qui l’exploite. C’est pour cette raison que les investisseurs financent toujours des matériels faciles à relouer (camions-grues, nacelles,…).

Le principal risque est que le Ministère des Finances remette en cause a posteriori le respect par votre investissement des critères d’éligibilité à la loi Girardin. Pour cette raison, nous vous recommandons de recourir à un structureur reconnu et expérimenté, et disposant localement de relais connaissant bien le tissu économique du DOM ou de la COM concernée.

Girardin industriel de plein droit mutualisé ou avec agrément fiscal ?

Pour le Girardin Industriel de plein droit mutualisé, le fonds investi par le particulier peut être réparti sur plusieurs SNC différentes. Chacune finance entre 1 et 5 matériels différents. Le fonds va ainsi toucher plusieurs entreprises locataires. La rentabilité dans ce type de dossiers est comprise entre 10% et 20%. Les biens mis en location sont des matériels courants indispensables à l’activité des entreprises.

Pour ce qui est du Girardin Industriel avec agrément fiscal, il ne s’agit que d’une opération unique. Les biens mis en locations sont ici des matériels spécifiques présentant de grandes valeurs. Les projets, dont le montant dépasse 250 000 €, sont validés avant votre investissement par le Ministère des Finances. Ils ont un rendement moindre, mais ne peuvent être requalifiés par le fisc.

Conclusion

Le Girardin Industriel présente l’avantage par rapport au Girardin Immobilier de mobiliser des montants beaucoup moins importants et surtout d’être beaucoup plus sécurisé. En effet, nombreux ont été les projets en Immobilier qui ont été surpayés, ou pour lequel il n’a pas été trouvé de locataire… ou alors un locataire qui ne paie pas toujours son loyer.

Pour ces raisons, GFI Patrimoine privilégie depuis plus de 10 ans le Girardin industriel, moins engageant, plus sûr et souvent plus rentable. N’hésitez pas à contacter votre conseiller en gestion de patrimoine GFI Patrimoine pour faire le point sur votre situation.