larochesuryon_2

 

Qu’est-ce qu’un Conseil en Gestion de Patrimoine Indépendant ?

Le Conseil en Gestion de Patrimoine Indépendant (CGPI) est un professionnel de la gestion de patrimoine qui n’a pas de lien capitalistique avec des établissements bancaires ou compagnies d’assurance. Cette indépendance lui permet de sélectionner les meilleurs produits disponibles sur le marché et de les proposer à ses clients en fonction des besoins qui leur sont spécifiques.
Préalablement à cette commercialisation de produits, le CGPI établit un bilan patrimonial sur mesure. Ce bilan induit des préconisations permettant d’adapter le patrimoine du client à sa situation et à ses objectifs. La commercialisation de produits d’investissement correspond donc à la mise en œuvre de la stratégie patrimoniale définie en amont avec le client.
Dans ces conditions, le CGPI met en œuvre une très large palette de compétences indispensables à une approche globale de la gestion de patrimoine : juridiques, fiscales, financières, immobilières,…
La mission du CGPI est d’accompagner ses clients dans la durée grâce à l’actualisation régulière de leur situation patrimoniale. Cette actualisation lui permet d’adapter la structure de leur patrimoine à des objectifs qui peuvent évoluer à chaque grande étape de leur vie : financer les études des enfants, préparer sa retraite, anticiper la transmission de l’entreprise,…

Qu’est-ce que l’indépendance si chère au CGPI ?

Un Conseil en Gestion de Patrimoine (CGP) est dit indépendant lorsqu’il ne dépend pas d’un établissement financier traditionnel (banque, société d’assurance ou de gestion), soit du fait de liens capitalistiques, soit du fait d’un statut de salarié ou de mandataire commercial.
Cette indépendance lui permet d’évaluer sans parti pris la qualité des produits et services de ses partenaires et de ne proposer à ses clients que ceux qui correspondent à leurs objectifs. Chez GFI Patrimoine, le CGPI n’a pas d’objectifs ni de produits « maison » à vendre. Chez des confrères, il y en a.

Quelles sont les étapes clés d’une relation avec un CGPI ?

  • Organisation patrimonialeAu cours de cette première phase, nous réalisons une étude quantitative et qualitative de votre situation patrimoniale, régime matrimonial, situation familiale, fiscale. Cette photographie de votre situation nous permet d’établir un bilan patrimonial qui vous est remis et commenté.
    Après analyse de ce bilan, nous vous proposons des solutions d’organisation juridique et fiscale de votre patrimoine. Les solutions sont établies en fonction des objectifs et contraintes que vous nous avez indiquées. Nous les validons avec vous.
    Ce n’est qu’a l’issue de cette première phase que nous vous proposons des solutions d’investissement répondant à votre situation. 
  • Mise en œuvre de votre stratégie patrimonialeLa stratégie définie vous permet d’opter pour la mise en place d’outils. Différentes recommandations vous sont apportées : modifications organisationnelles de type juridique ou choix de produits. A cette étape, GFI Patrimoine intervient comme courtier. Nous mettons en concurrence les partenaires que nous avons sélectionnés pour vous, pour leurs qualités et leur sérieux, dans le but de vous apporter entière satisfaction.   
  • Un suivi régulier et de long termeNous assurons également un suivi attentif et régulier de votre situation. Il vous assure une mise à jour de votre bilan patrimonial et adapte vos placements à l’évolution de votre situation. Il vous propose également de vous assister lors de vos déclarations fiscales.
    La collaboration avec un Conseiller n’enlève en rien la possibilité de s’investir également dans ce domaine ou de prendre des initiatives pour certains investisseurs plus avertis. Vous restez maître de toute décision d’investissement. Vous pouvez également choisir de nous confier un mandat de gestion.

Quel est son savoir faire et quels sont ses compétences ?

L’exercice du Conseiller en Gestion de Patrimoine Indépendant (CGPI) nécessite de multiples compétences et « savoir-faire ». A la fois généraliste du patrimoine et spécialiste du conseil, le CGPI doit rendre visible et lisible sa spécialité et la valeur ajoutée de ses prestations.

Il est ainsi un expert généraliste intervenant dans tous les domaines patrimoniaux tels que :

  • L’immobilier ;
  • Les produits financiers et l’assurance vie ;
  • L’optimisation fiscale ;
  • La préparation de la retraite et de la succession.

Son travail nécessite des facultés relationnelles indispensables pour instaurer une relation de confiance mais également des qualités pédagogiques afin de diffuser un conseil clair et compréhensible pour l’investisseur particulier.
Cependant, le CGPI ne se substitue par aux autres experts (notaires, experts-comptables, fiscaliste, société de gestion, avocats,…), il est aussi en mesure de coordonner les interventions d’un ou plusieurs spécialistes afin de pouvoir apporter une réponse collégiale à son client.

Qu’est-ce que la Chambre Nationale des Conseils en Gestion de Patrimoine?

Avec plus de 2 000 adhérents, la Chambre Nationale des Conseils en Gestion de Patrimoine, rassemble une majeure partie des effectifs de la profession.
Elle est le syndicat représentatif des conseils en gestion de patrimoine indépendants, leur porte-parole auprès des pouvoirs publics, des partenaires et du grand public.

Les conseils en gestion de patrimoine indépendants adhérents, respectent les 5 piliers suivants :

  • Respect des réglementations en vigueur ;
  • Actualisation régulière des connaissances et des compétences ;
  • Engagement déontologique et éthique ;
  • Existence d’une assurance Responsabilité Civile Professionnelle spécialement dédiée à la profession ;
  • Affirmation de notre valeur ajoutée dans une logique interprofessionnelle.

Chambre Nationale des Conseils en Gestion de Patrimoine sélectionne et contrôle ses adhérents, elle constitue ainsi un label de qualité et de sécurité. Elle permet d’identifier simplement parmi les professionnels installés, ceux qui adhérent à ces valeurs, acceptent la logique de contrôle et assument la responsabilité de leurs missions.

Qu’est-ce que la Boétie Patrimoine ?

La Boétie Patrimoine regroupe 23 cabinets de gestionnaires de patrimoine indépendants, à Paris et en Région, et représente plus de 2 milliards d’actifs sous gestion.

Ces membres unissent leurs compétences autour d’une approche commune de leur métier :

  • Procurer à leurs clients un conseil en stratégie patrimoniale ;
  • Demeurer indépendants et libres de toutes sollicitations commerciales ;
  • Assurer auprès de leurs clients les meilleurs conditions auprès des partenaires financiers ;
  • Accompagner ces derniers dans la durée afin d’actualiser leurs situations patrimoniales ;
  • Assurer la pérennité de leurs conseils.

La Boétie Patrimoine est aussi un groupe d’étude et de réflexion : chaque mois, une journée est consacrée à l’échange de nos points de vue et à la confrontation de nos expériences, à l’information, à la formation. Gérants de fonds, économistes, notaires, fiscalistes et enseignants sont régulièrement conviés selon les demandes de chacun et l’évolution des réglementations.

Faut-il avoir beaucoup d’argent pour pouvoir bénéficier des conseils d’un CGPI ?

Pas forcément. Le Conseils en Gestion de Patrimoine Indépendant est également là afin d’aider son client à constituer son patrimoine tout au long de sa vie. Il n’existe pas de patrimoine minimum afin de pouvoir bénéficier de ses conseils.

Comment le CGPI est-il rémunéré ?

Ce dernier perçoit deux types de rémunérations :

  • L’activité de conseil est rémunérée au moyen d’honoraires. Elle couvre tout le champ de la gestion patrimoniale et ses aspects juridiques et fiscaux (étude, assistance aux déclarations fiscales, réflexion sur la transmission,…) avec éventuellement, le concours d’autres conseils (notaires, avocats,…) ;
  • L’activité d’intermédiaire financier : prescription et mise en place de comptes titres ou de contrats d’assurance vie. Dans ce cas, le CGPI est rémunéré directement par les établissements promoteurs de produits.

L’intervention d’un Conseiller en Gestion de Patrimoine Indépendant entraîne t’elle un surcoût ?

Son approche lui permets de négocier des réductions de tarifs sur, par exemple, les droits d’entrée au moins égales voire supérieures à celles pratiquées par les organismes financiers.

 

Vous avez d’autres questions sans réponse ? Contactez-nous !